Vous êtes ici : Accueil > Publications > Bulletin FPA N° 104
Publié : 5 avril

Fédération Nationale des Associations D’accueil des Marins

Bulletin FPA N° 104

Membre de l’ISWAN (International Seafarers Welfare Assistance Network

Edito : Loin des yeux …
Pour répondre à l’explosion du transport de conteneurs il a fallu que les ports s’adaptent, trouvent les surfaces, voisines de moyens d’accès ( autoroutes, voies ferrées, voies fluviales ) , assez vastes pour y parquer des centaines de conteneurs. Il leur a fallu aussi prévoir des quais aptes à recevoir les navires de grande taille. Souvent cela n’a été possible qu’au prix d’une délocalisation éloignant la ville de son port et ne favorisant pas donc pas les sorties à terre des marins quand les escales ne sont que de quelques heures . Par ailleurs le code de sécurité ISPS enferme les ports dans des zones grillagées et n’y permet pas l’accès, sauf aux professionnels munis de badges délivrés par les autorités portuaires. Enfin, avec l’apparition des conteneurs , le nombre de dockers a considérablement diminué alors que le tonnage des marchandises a largement augmenté. Moins de terriens sur les quais, moins de marins à terre, cela conduit à une méconnaissance des conditions de vie des uns et des autres. A nous de faire partager ce que nous pouvons découvrir de nos visites à bord ou de l’accueil des marins dans nos foyers. Angel Llorente

Message de la Fédération
Voici quelques nouvelles de la Fédération : Après la participation de la présidente à 2 séances du CSGM (novembre 2018 et février 2019), une première prise de contact, puis une demande lors de la dernière rencontre, d’intervenir sur l’évolution des accueils de marins en France et Outre Mer en séance du 20/06/2019. Dans ce but, des renseignements sur les évolutions des différentes associations seront les bienvenues soit au secrétariat de la fédération soit à la présidente (je vous en remercie)
La prochaine A.G. de la FNAAM doit se dérouler le 01/10/2019 à Paris Tour Séquoia où nous aurons une salle prêtée gracieusement par la DAM, en espérant que nous y serons nombreux (se)
Je tiens à remercier toutes les associations qui ont collaboré à l’établissement de la liste des chiffres de fonctionnement et, j’espère que nous pourrons, par la suite, correspondre régulièrement grâce à l’aide des moyens que nous utilisons tous pour la communication dans nos associations (mail, internet…). Nous avons besoin, aussi des références exactes (adresse, mail, numéro de téléphone joignable) de tous les présidents(es) et des associations cela permettra au secrétariat d’avoir une liste à jour pour une meilleure information.
Bonne continuations à tous et toutes.
M.C. Le Nay - Présidente FNAAM

Nouvelles des ports

Loon plage : Les derniers comptes rendus que font les visiteurs de navires à la suite de leurs visites à bord font état des souhaits de plusieurs marins Philippins, malgré que pour certains ils aient déjà effectués des périodes d’embarquement assez longues, de les voir être prolongées de quelques mois. Une des raisons évoquées est la difficulté qu’ils ont eue à trouver celui qu’ils ont actuellement. Je pense aussi que les quelques événement événements actuels sont à l’origine de leur inquiétude : augmentation de la capacité marchandise embarquée sans augmentation correspondante de l’effectif de l’équipage. Il y a aussi beaucoup de discussions autour des navires « autonomes « sans équipage. Tout cela n’est pas fait pour tranquilliser ces marins. Angel Llorente.

Le Havre Il avait près de 40 ans, il avait porté l’image du Seamen’s club du Havre sur toutes les mers, il était toujours fidèle mais malheureusement il avait vieilli… même si les idées qu’il affichait étaient toujours de rigueur… Son remplacement, on en parlait depuis quelques années déjà mais le frein possible était l’attachement des plus anciens qui avaient tant travaillé avec lui. Il fallut donc infuser l’idée, créer un groupe de travail, s’attacher un graphiste et aujourd’hui, sans rejeter le logo d’origine, le nouveau logo a été adopté à l’unanimité et présenté à la presse. Il ornera tous les supports de communication du Seamen’s club du Havre et rappellera aux marins du monde l’horizon de notre port avec la silhouette des bâtiments les plus représentatifs de notre ville. Nous espérons qu’il emportera avec lui de bons souvenirs d’escale et de convivialité en terre normande. Ce changement de logo ne pourrait être qu’anecdotique mais il marque une volonté d’évolution constante. Les idées ne manquent pas à toutes celles et ceux qui sont engagés dans l’accueil des marins mais souvent le manque de méthode fait que les projets sont avortés et on en reste aux « y a qu’à » et aux « faut qu’on ». Pour remédier à cet état de fait, une démarche projets est en cours. On ne peut pas dire qu’elle soulève l’enthousiasme (il est bien connu que les Gaulois, même Normands, ne brillent pas par leur discipline). Cette démarche consiste à faire connaître les améliorations que quiconque souhaiterait voir adoptées pour l’organisation de l’accueil des marins. Pour ce faire il suffit de soumettre quelques lignes au comité des projets pour expliquer l’objectif, le cheminement, le temps à y consacrer et le coût probable. Une fois l’accord obtenu, le porteur de projet devra former son équipe avec les volontaires (bénévoles ou salariés) et soumettre un plan de travail et une date de fin, et prévoir des rapports ponctuels d’avancement (en fonction de l’importance et de la longueur du projet). Décrite ainsi cette démarche peut avoir un effet repoussoir, mais combien de bonnes idées sont tombées dans l’oubli faute d’engagement bien défini… On a coutume de dire qu’autour de nous le monde évolue de plus en plus rapidement, essayons de manœuvrer sans nous faire déborder par ce rapide courant. José Perrot, secrétaire AHAM

Rouen : A l’occasion de l’épiphanie, l’équipe de l’office de tourisme de Rouen est venue découvrir le foyer des marins de Rouen. A l’issue de cette rencontre, l’office de tourisme nous a proposé des visites de la ville en anglais aux marins en escale, et la vente de souvenirs de Rouen et sa région à prix coûtant, mise en boutique au foyer. Ils ont également proposé à l’association de réaliser une conférence sur l’histoire et le rôle des seamen’s club le 3 août prochain, clôturant une exposition maritime organisée dans le cadre de l’Armada. Le Jeudi 28 mars 2019, nous accueillons les consignataires de Rouen autour d’un concert, offert par l’école de musique de Rouen, sur le thème des musiques de film au piano. Cette rencontre nous permettra de présenter nos projets et notamment l’amélioration de notre site internet avec le développement des différents réseaux sociaux autour d’une unique plateforme appelée hootsuite. Cette journée sera également l’occasion d’ouvrir à nouveau le lieu aux habitants du quartier. Depuis début février, une jeune en service civique propose aux marins de remplir le questionnaire de Mission to seafarers pour connaitre leur niveau de bien-être. https://www.happyatsea.org/. Ils le font soit directement à partir de leur téléphone portable ou via les ordinateurs mis à disposition par le foyer. Les marins participent volontiers à ce sondage. C’est un excellent moyen de communication avec les marins présents au foyer. L’Armada se prépare à accueillir les grands voiliers à Rouen du 06 au 16 juin 2019. A l’occasion de cette 30ème édition, le pavillon
de l’Armada flottera au-dessus du foyer des marins de Rouen. Ce dernier fera son apparition dans le captainbook remis au commandant de chaque navire. Les marins pourront venir se réfugier à deux pas des quais au Seamen’s club de Rouen, dans la petite cour ensoleillée, placée sous la protection de la chapelle anglicane de 1926. Le foyer participera à la fête en se proposant comme lieu de rencontre entre les marins et
les rouennais. En collaboration avec l’office de tourisme de Rouen, des visites, sur rendez-vous, seront organisées sur des créneaux de 2 heures le matin et l’après-midi pour faire découvrir ce lieu singulier au cœur de la ville et à quelques encablures de la Seine. Une exposition photo sonore sera programmée pendant l’Armada. Un concert de Jazz, offert par une école de musique de Rouen, aura lieu durant les festivités dans
les locaux de l’association. Le CHU de Rouen a réservé le lieu le mercredi 12 juin pour récompenser les associations les plus actives et les meilleurs médecins publiants de l’hôpital. Nous espérons que les passionnés de l’Armada viendront nourrir leur amour de la mer et de leurs travailleurs, en s’investissant à nos côtés pour accueillir ceux des grands navires marchands et cela tout au long de l’année. L’année 2018 s’est
clôturée avec une légère hausse de fréquentation, avec l’accueil de 2913 marins, 1224 visites et 30 871 kilomètres parcours. Si nous n’avions pas ouvert le lundi, à compter du 1er septembre 2018, et accueilli pendant une semaine, au mois d’octobre, les marins du voilier MIR, nous aurions enregistré une baisse de fréquentation, avec 2559 marins accueillis. Depuis 2015, le foyer de Rouen a enregistré une baisse de 40 % de fréquentation. Pour terminer de nouvelles perspectives s’ouvrent à nous depuis le 28 février 2019, avec le classement de l’Association Rouennaise des Amis des Marins en association d’Intérêt Général .EricSALAUN. Président de l’ARAM

Brest  : Bonjour à toutes et tous,
La contribution armateurs qui nous sera versée en 2019 a été fixée par le préfet à 26 600 euros, correspondant à 1% de la taxe navire perçue par le port de Brest. Comme l’année précédente, nous avions demandé 28 000 euros.
En 2018 la subvention perçue de la DAM nous avait permis d’atteindre les 28 000 euros nécessaires. Cette année encore, un coup de pouce de la DAM serait le bienvenu. Sur 2018, le port de Brest a enregistré des tonnages en
hausse de 16%. Comme quoi les propos chagrins de certains acteurs économiques, inquiets quant à un prétendu impact sur la compétitivité du port du nouveau mode de financement du bien-être, n’avaient aucun sens.
En début d’année, nous avons rendu visite plusieurs fois à un marin philippin hospitalisé une quinzaine de jours, après son évacuation médicalisée d’un tanker au large. Françoise, salariée, et Benjamin, notre volontaire de service civique, lui ont apporté le réconfort nécessaire.
Le 18 janvier, nous avons combiné notre traditionnelle galette des rois et le vernissage d’une nouvelle exposition d’une trentaine de photographies prises en Galice. Un moment de convivialité qui a réuni les adhérents
disponibles et les marins présents et bien sûr Martine, la photographe, et ses invités. Cette exposition a, comme les précédentes, été très appréciée. Nous l’avons très récemment remplacée par une autre, de peintures marines cette-fois. Avec les marins présents ce soir-là, nous avons découvert, lors du vernissage prévu le 12 mars, un
nouvel artiste.
Notre site internet qui compte déjà plusieurs années d’existence a besoin d’être réactualisé. Patrick, ancien de Brittany Ferries qui nous a rejoints comme bénévole l’année dernière, dispose du savoir-faire dans ce domaine. Il se charge bien volontiers de remettre au goût du jour ce moyen de communication sur notre association et ses
activités.
Nous venons d’apprendre qu’une voie verte réservée aux piétons, cyclistes, sportifs et séparée des flux de circulation existants va être créée entre les deux ports de plaisance de Brest. Même si sa réalisation prendra quelques années, c’est pour nous une excellente chose de voir retenu ce projet porté par des citoyens et validé
par la municipalité non seulement parce qu’il longera le port de commerce et passera à proximité du seamen’s club mais aussi parce qu’en 2017, en commission de bien-être, nous avions fait remarquer l’insécurité d’une courte portion de ce trajet pour les piétons (quelques dizaines de mètres) emprunté de nuit par les marins. La
représentante de la municipalité avait alors indiqué qu’il n’était pas question de réaliser des travaux dans ce secteur classé Seveso afin de ne pas y attirer les promeneurs...
L’activité du chantier de réparation navale Damen a été à nouveau à la peine en 2018. En ce début d’année 2019 nous avons toutefois vu venir un méthanier puis un navire poseur de pipelines, le "DEEP ENERGY", pour un arrêt technique d’un mois et demi. Le seamen’s club aura enregistré plus de 300 visites de marins de ce navire très
particulier dont de nombreux Écossais. Ambiance très chaleureuse tous les soirs avec nos équipes d’accueil. Dix d’entre nous ont pu visiter en deux groupes le navire. Le capitaine leur a très aimablement exposé le travail très spécifique du "DEEP ENERGY" et fait découvrir ses installations. Enchanté de l’accueil qui leur a été réservé par nos équipes au seamen’s club, l’équipage a souhaité faire un don à notre association. Ce don vient à point nommé puisque notre véhicule, que nous aimerions pouvoir conserver encore quelque temps, a dû faire l’objet de plusieurs réparations coûteuses en ce début d’année. Le 5 mars en soirée, l’amicale des administrateurs des affaires maritimes organisait une rencontre de ses adhérents du secteur de Brest au restaurant "Les Gens de Mer" à laquelle étaient conviés les élèves administrateurs en formation à l’École Navale. Étant donné notre proximité, nous leur avons proposé de venir découvrir notre association. Yannick, notre secrétaire, et Julien, notre trésorier, étaient à la manœuvre avec l’équipe de permanence pour accueillir l’Administratrice générale Marie-Henriette Esquivié, présidente déléguée de l’AAAM, accompagnée d’une quinzaine d’administrateurs. Cette visite très appréciée de tous a donné lieu à de riches échanges sur le bien-être des marins. Les 26 membres d’équipage du GRANDE AMERICA, arrivés à Brest le 11 mars en soirée après l’évacuation de nuit de leur navire en feu dans le golfe de Gascogne et leur récupération par une frégate britannique auront passé 8 jours à Brest dans un hôtel à l’écart du centre et loin du seamen’s club. Dès le lendemain de leur arrivée, les personnels d’exécution philippins au nombre de 13 ont cherché à contacter le seamen’s club. Les auditions par la gendarmerie maritime ont duré deux jours, il y a eu aussi des formalités de douane et d’immigration et aussi des examens médicaux. Nous nous sommes rendus à l’hôtel pour faire connaître auprès des marins notre foyer, et nous avons décidé de louer un second minibus pour le service de navette avec l’hôtel. Nous avons envisagé des visites accompagnées et projeté un repas avec la communauté philippine brestoise. Nous avons aussi contacté un prêtre car les marins philippins nous avaient fait cette demande. Nous avons emmené en ville 3 officiers. Ce n’est que le troisième soir que nous avons pu accueillir les 13 marins philippins, accompagnés du passager allemand. Une bien belle soirée avec des remerciements appuyés de leur part et le souhait exprimé de revenir le lendemain. Lors de cette soirée, l’inspectrice ITF a rencontré les marins dans une salle que nous avions mise à sa disposition. Le lendemain soir nous n’avons reçu aucun appel de l’hôtel pour aller chercher les marins. Le soir d’après non plus. Il a fallu insister pour savoir combien de personnes souhaitaient aller à la messe le dimanche matin et s’entretenir avec le prêtre. Les 13 philippins étaient heureux qu’on ait pu répondre à leur demande. Ils ont pu s’entretenir avec le prêtre et une compatriote qui aurait bien aimé les recevoir chez elle. Nous avons eu à nouveau des remerciements chaleureux et plusieurs nous ont dit leur souhait de pouvoir revenir à nouveau au seamen’s club mais... nous n’avons pas revu les 13 marins philippins le lendemain soir au seamen’s club pas plus que le mardi soir suivant. L’armateur par son agent nous avait demandé de ne pas déranger l’équipage durant le WE... Le mardi matin très tôt les marins ont quitté leur hôtel pour rentrer chez eux où ils ont pu, très certainement, retrouver une liberté de mouvement. Un mél a été adressé au capitaine d’armement de Grimaldi pour lui faire part de notre incompréhension de n’avoir vu ses marins philippins qu’un seul soir alors que ceux-ci étaient demandeurs de revenir et que nous leur avions prévu des sorties et rencontres. Nous avons reçu une réponse polie du genre "c’est beau, c’est très bien ce que vous faites" et des "remerciements au nom des marins"... qui n’ont pas pu venir au seamen’s club. Désolant ! Autant dire que pour nous en termes d’accueil au seamen’s club, le GRANDE AMERICA restera synonyme de grande amertume. Thierry Beisser, Président

Lorient : Voici les nouvelles de Lorient. Merci pour le bulletin à venir !
 MARINS :183 navires visités (quelques paquebots parmi), 2765 marins accueillis, 670 transportés, 2 visités à l’hôpital,
 EQUIPE : 21 bénévoles .bienvenue aux derniers arrivés : Anne, Marie et Emmanuel, une salariée directrice, temps partiel 80% et 1 CDD pendant les congés d’Emmanuelle, 75 adhérents, 1 cabinet comptable.Fimorec.
SERVICES : Visites à bord par Emmanuelle, visiteuse sociale de navires ( ICWS) , Accueil au foyer, Wifi gratuite, billard, baby foot, dames, puzzles,scrabble ,basket,fléchettes, Karaoké, Guitare,, Prêt de vélos, Dons de livres (merci Book Hémisphere), Dons de places de foot (merci à notre donatrice qui se reconnaîtra),Dons de vêtements et chaussures (merci à toutes les personnes, associations, partenaires et réseau),Dons de jeux de société, Transport gratuit si marins chargés ou mauvais temps ou escale courte, Accompagnement à la poste pour transferts d’argent, aux espaces sportifs, chez le médecin 7 fois en 2018, pharmacie (+++), dentiste 2 fois en 2018 toujours gratuit de la part des professionnels de santé discrets et efficaces.
Soirée Noël, anniversaire, fin de contrat, Galettes des Rois…
Mini boutique souvenirs
Envoi courrier ou colis, Transferts d’argent, Encaissement en dollars, …
Dans tous les cas, pour chaque escale, le marin sera accueilli, écouté, considéré et sa charge mentale allégée dans un souci constant de bien être du marin.
HORS ACCUEIL :
Des conseils d’administration, 1 assemblée générale annuelle, des réunions de bureau.
Des conseils régionaux portuaires, une commission de bien être portuaire
Le forum des associations de Lorient
Des partenariats : Book hemisphère,Lorient solidarité,Esperanz Lann Ester,Emmaus,Ccfd Terres solidaires Damgan,Florence Postic , infographe.Robert Le Gall, photographe.Le Télégramme,Ouest France.
Des visites :Ccfd, Terres solidaires, Larmor Plage ( avec l’association Fovida),Université du temps libre , Le voilier le Rebelle(Camille Carrée),J’aime radio,
Tombola, Vente de chocolats à Noël
 TEMPS FORTS : 30 ans de Marin’accueil.
L’occasion de se retrouver pour revenir sur nos débuts, nos anciens qui ont permis d’ouvrir ce foyer. Un temps de souvenirs nombreux, riches et de projets pour l’avenir.
Mettre Kergroise, Marin’accueil et les marins en pleine lumière grâce à l’exposition du photographe Jean Libert .Exposition qui a connu un grand succès pendant ses 10 jours .Une invitation pour les lorientais qui boudent ou méconnaissent le port de commerce. Puis, un beau cadeau d’anniversaire de Cyril Corbin pour Marin’accueil. Un film réalisé avec un œil délicatement humain.
Congrès national des ports d’accueil à la Rochelle : Le temps d’un weekend, retrouver tous les ports de France et partager les bilans, projets et difficultés des uns et des autres. Rendez vous incontournable.
St Hellias : Escale honteuse. Équipage roumain impayé, sans eau, sans nourriture ou presque. Nous accueillerons jusqu’aux douches, vaisselle, laverie automatique pour ces hommes fatigués. Nous ferons pareil, pour leur relève ukrainienne qui elle aura même payé pour embarquer…
Navire qui quittera le port après l’intervention d’ITF, du centre de sécurité des navires et qui se verra refuser l’accès au quai de La Rochelle : 10 jours au mouillage en attendant la fin des réparations. Puis partira au large des côtes marocaines pour mieux
 TEMPS TECHNIQUES
Entretien des locaux et alentours, Peinture des bancs, Installation du store, Entretien des vélos, Remise en place éclairage extérieur, Entretien jardin
 PROJETS 2019
Maintenir le service et le développer en fonction des besoins des marins. Nous avons embauché un CDD pour ouvrir 7 jours sur 7 .L’idée est une période test de 6 mois : Ouvrir de 12 à 20h du lundi au vendredi. Puis de 15 à 18h le samedi et le dimanche .Le contrat de Janice est un emploi aidé à 50 % par l’Etat.
Acheter 1 table de tennis de table et 2 autres vélos.
Pôle social maritime .Nous le pensons. Nous essayons de nous projeter dans un espace clair, en dur, moins énergivore avec un espace extérieur, jardin ou pergola. Son emplacement sera extrêmement important pour que les marins conservent la liberté d’aller et de venir comme ils le font actuellement. Notre place est sur le port. La Région Bretagne confie que le 1er semestre devrait voir avancer ce dossier.
Former 3 visiteurs de navires dans nos bénévoles en fonction de leur ancienneté au service des marins, Participer à Ports en fête les 15 & 16 juin. Accueillir des expos en lien avec les marins, la mer, le port pour faire découvrir ces hommes souvent invisibles ou oubliés. Rencontres européennes des ports d’accueil dans un port à définir(FNAAM) Faire évoluer la participation du port pour permettre d’envisager l’avenir avec sérénité. Nous avons reçu Isabelle Thomas, députée européenne dans ce but et avons un projet commun pour les St Nazaire : Marine Accueil Loire – Nous continuons à accueillir les marins avec un trafic portuaire en hausse, le minibus est très sollicité ainsi que les bénévoles surtout du fait que nous avons commencé le transport des marins le samedi ce qui est possible du fait que nous avons de nouveaux conducteurs en vue. Notre A.G. se tient le 08/03 dans notre local rénové !
Nous avons ouvert une page Facebook (marine accueil loire – seamen’s club), en complément la municipalité nous a fait un reportage de 4 pages avec de belles photos sur notre action dans le « magazine de St Nazaire » ainsi qu’un reportage filmé sur le site de la ville, depuis nous avons eu 5 nouveaux bénévoles !!
Les travaux du local sont terminés et l’accueil peut ainsi continuer et évoluer. Nous avons perçu pour cela une subvention d’ITF afin de nous aider dans ces dépenses très onéreuses.
Nous devons participer, avec nos collègues de Nantes à la prochaine Commission Portuaire le 25/04/2019 à St Herblain une commune proche de Nantes qui est sensible à notre action, cette journée, complète, comprendra aussi l’A.G. du C.B.E.
Nous travaillons, maintenant, en collaboration avec la Gendarmerie fluviale qui a pris son service il y a quelques mois déjà. Une « FICHE REFLEXE » Alerte marin étranger en difficulté,(établie en commun avec toutes les parties concernées) est en cours d’homologation par la Commission Portuaire et pourra être effective après le 25/04 si elle est adoptée .Ce travail de collaboration entre tous les services portuaires, dont nous faisons partie, devrait améliorer les aides aux marins en difficulté et ceci dans un laps de temps qui devrait être réduit à son maximum afin d’éviter des situations prolongées dans le port avec tout ce que cela peut engendrer de temps et d’aides !
Bonne continuation à tous !
M.C. Le Nay - Pdte Marine Accueil Loire St Nazaire

Nantes : L’avancée de l’aventure : Après la pose de la première pierre de notre nouveau foyer le 13 décembre dernier qui a fédéré autour de l’accueil des marins une quarantaine d’invités, les fêtes sont passées et l’aventure continue. Une nouvelle étape a eu lieu le 26 février dernier avec la remise des clés. La construction du foyer entre dans sa dernière ligne droite. Les meubles et le billard des amis des marins de Boulogne trônent désormais fièrement à l’intérieur. Il nous reste à glaner quelques dons de meubles et de petits équipements et nous serons prêts pour le grand saut. De même, notre page Facebook a été rénovée avec quelques photos de la construction de notre foyer, n’hésitez pas à la rejoindre.
Le mois d’avril va nous amener à l’étape finale de cette aventure avec l’inauguration officielle de notre nouveau chez nous. L’ensemble de l’équipe de Nantes Port Accueil est impatiente de prendre possession de ses nouveaux locaux.
L’inauguration définitive est prévue le 17 avril prochain, en présence des autorités et de tous ceux qui aident au bien-être des marins. Les photos de cet événement marquant pour notre Seamen’s club seront bien entendu relayées sur les réseaux sociaux, et donneront un nouveau souffle à l’association. Vous serez bien sûr toujours les bienvenus au sein de notre super nouveau foyer. Ce tout nouveau local nous permettra d’accueillir les marins avec toujours autant de chaleur humaine, dans un environnement rénové et modernisé pour leur offrir les meilleures conditions possibles.
Mais l’association c’est aussi une communauté de femmes et d’hommes passionnés. Une première sensibilisation à l’accueil des marins a été organisée à "l’école de shipping "de Nantes. L’institut dépend de l’université de droit, et forme les cadres de la logistique, de l’assurance et de la finance maritime. C’est l’aboutissement d’une démarche de près de deux années où nous souhaitions pouvoir parler des marins, à ceux qui vont devenir les agents maritimes ou les décideurs du maritime de demain. A un fret quelconque doit être associé le visage d’un marin qui le transporte. 35 étudiants de 3 grandes filières : Licence 3, Master 1 et Master 2 ont écoutés avec intérêt les bénévoles de NPA et furent un beau public.
Une étudiante, Agatha, s’est engagée comme bénévole à nos côtés, et comme les bonnes nouvelles volent parfois en groupes, nous allons recevoir d’avril à juin pour la première fois, là aussi, une stagiaire de l’école. De plus, Maxence, étudiant ingénieur en 4ème année à l’ICAM de la Roche sur Yon, fera lui aussi un stage social en milieu associatif de 3 semaines. Eline et Maxence vont nous aider à vivre cette période passionnante de l’inauguration à l’ouverture tout en participant aux visites des marins à bord et à l’accueil en foyer.
Un vrai foyer à Nantes pour les marins et avec les bénévoles..... L’avenir est en marche.....
Amitiés marines
Gaëtan et Bernard

La Rochelle  : Quelques nouvelles de Marin’ Escale de La Rochelle. Mars 2019. Comment mieux communiquer avec les marins est une des préoccupations de l’équipe de La Rochelle. Plusieurs commissions se sont mises en place pour refaire la plaquette qu’on distribue aux marins, mais aussi mettre à jour le site Internet. Il nous semble important de faire connaître les activités et ports de France et d’Europe. Bien à vous , Emmanuelle pour Marin’accueil Lorient
les services de Marin’ Escale, même avant que les marins arrivent au port. Nous avons une page Facebook. Est-ce qu’il faut un compte Instagram ? J’avoue que je ne suis pas très au point sur les nouvelles technologies, mais une enquête auprès des marins nous aidera à voir plus clair. Cette enquête est aussi un outil pour mieux rentrer en contact avec les marins et aussi voir si on peut faire évoluer nos activités. Si le trafic augmente par rapport à l’an dernier, le nombre de marins accueillis stagne. On constate de plus en plus de navires qui restent à l’ancre avant le week-end pour réduire les frais d’escale et les marins ont moins de temps pendant les escales de se reposer à terre. Si, jusqu’à présent, les permanents faisaient les visites des navires. Quelques bénévoles ont fait la formation d’ISWAN et nous souhaitons commencer à faire davantage de visites pour aller vers les marins et ne pas seulement attendre qu’ils viennent dans nos locaux. Marin’ Escale continue à chercher des nouvelles animations pour maintenir un foyer chaleureux et accueillant. En février, une énorme galette de 9 kilos avec un groupe de musique africaine a chauffé nos coeurs. Au mois de mars, une soirée bretonne avec crêpes et le bagad de La Rochelle ! Une journée de nettoyage du port et la plage de Chef de Baie est prévue en partenariat avec l’Union Maritime, le Propeller’s Club et le SNCM. La grande journée port ouvert a lieu le 16 juin et nous attendons la visite de plus de 3000 personnes. Bryan Parrish, Président

Bordeaux : Escale Estuaire de la Gironde (E.E.G.)L’ouverture de notre foyer fait découvrir à certains de nos membres la mesure qu’offre cette nouvelle approche des marins qui recherchent une communication, un contact, un lien durant cette courte pause que représente l’escale. Le fait d’avoir maintenant des marins dans ce nouveau lieu de rencontre a également permis à d’autres membres de rencontrer et découvrir des personnes d’un milieu différents, venant d’ailleurs. Les jeunes, comme les étudiants, les Scouts marins, en journée découverte au foyer peuvent maintenant échanger avec les marins et découvrir leur univers maritime. Les salariés qui travaillent avec ou dans le port peuvent maintenant rencontrer, s’enrichir en découvrant ces hommes d’un autre milieu maritime. Ces nombreux échanges permettent de contribuer au bien être des marins et de développer l’ouverture vers l’autre qui est on ne peut plus enrichissante. Cependant les temps sont durs…les navires ne se bousculent pas pour entrer à Bordeaux. Il est vrai que ce n’est pas la bonne saison ni celle des paquebots. Cette semaine, nous avons eu la surprise de voir le chargement du navire de plaisance en rivière « Princesse d’Aquitaine » qui retourne vers son port d’attache à Lyon et qui retrouvera son nom d’origine « Rhône Princesse » . Au 10 mars, nous avons 88 navires qui ont escalé à Bassens dont 58 qui ont pu être contactés soit par une visite à bord ou une visite au foyer. 433 marins ont pu ainsi être rencontrés, ce qui représente 40% du total en escale. Nous préparons notre AG qui se tiendra à la Capitainerie du Port le samedi 6 avril prochain. Notre budget 2019 a été voté par la Commission et a déjà été réglé par le Grand Port Maritime, ce qui doit assurer la bonne gestion de notre foyer jusqu’à la fin de l’année avec nos deux salariés à mi-temps. A toutes et à tous, l’ensemble des membres d’Escale Estuaire de la Gironde vous souhaite de très Joyeuses Fêtes de Pâques pour vous-même, vos familles et tous les marins qui se présenteront dans votre port et votre foyer. Bien amicalement PH - Seamen’s Club de Bordeaux

Marseille : L’AMAM a organisé son assemblée générale le 28 février dans le foyer des croisières. 35 personnes ont participé. Les faits les plus marquants pour l’année 2018 ont été la baisse de la fréquentation des équipages des paquebots et la disparition de la subvention de la Région PACA.A la suite de la suppression de la subvention nous avons dû faire des économies sur le fonctionnement, nous avons revu tous nos contrats sur le WIFI, les assurances et les locations de matériel et sur les salaires grâce à la bonne volonté d’un salarié qui accepté de faire moins d’heures et d’un autres qui a terminé son contrat mais qui continue à venir comme bénévole.Pour la fréquentation, des visiteurs de navires ses sont rapprochés des yachts de grande plaisance en réparation, des marins embarqués sur les navires en réparation dans la grande forme. Au printemps nous allons organiser un apéritif avec les agents des paquebots pour voir comment nous pourrons monter à bord de ces navires.Dernièrement nous avions un paquebot en réparation dans la forme près du foyer et nous avons retrouvé les grandes soirées avec une moyenne de 80 marins par soir, malheureusement cela n’a duré que 15 jours. Le jeu de foot sur la platine PS4 a eu beaucoup de succès Quelques chiffres de l’année 2018 : Avec une quarantaine de bénévoles, le directeur en CDI et deux emplois aidés, l’AMAM a pu :
- Visiter 779 navires ;
- Accueillir 10059 membres d’équipage des paquebots et 839 marins le soir.
- 818 marins ont été conduits dans les deux centres commerciaux proches du port.
- Deux personnes ont été visitées dans les hôpitaux de Marseille. Nous avons fait des interventions auprès des politiques pour expliquer nos problèmes à la suite de la suppression de la subvention de la région, malheureusement nous n’avons eu aucune suite. Lors de la commission portuaire de bien-être, le GPMM nous a annoncé que la participation des armateurs serait pour nous de 37500€ pour 2019 en se fixant sur le même pourcentage des frais de port au navire que Le Havre. Mais Marseille qui a un tonnage supérieur que celui du Havre a moins d’escales.
Grâce aux économies effectuées et à la subvention de la Direction des Affaires Maritimes nous avons pu équilibrer notre compte d’exploitation. Nous avons dû limiter nos investissements au détriment de la qualité de l’accueil que nous offrons aux marins. Nous gardons le désir tout de même de deux projets, un demi terrain de basket et l’aménagement d’un camping-car d’occasion pour améliorer les visites des navires. Quand nous aurons les devis, il va falloir chercher les financements, ce n’est pas gagné mais on y croit.

Enfin une mesure fiscale favorable aux associations (et aux entreprises…), mais encore passée inaperçue.
14 Mars 2019. Une aubaine pour les associations . Le mécénat est un dispositif permettant à une entreprise de verser un don, sous forme d’aide financière ou matérielle, à un organisme pour soutenir une oeuvre d’intérêt général. En contrepartie, l’entreprise peut bénéficier d’une réduction fiscale.
Un changement fiscal en faveur des entreprises…
Dans en la Loi de finances pour 2019, une nouvelle disposition permet désormais aux entreprises de donner davantage aux organismes à but non lucratif et ainsi de bénéficier d’une réduction fiscale plus importante. En effet, au plafond actuel des déductions de 5 ‰ (5 pour mille) du chiffre d’affaires, un autre plafond de 10.000 euros a été associé. Très concrètement, cela avantage toutes les entreprises de moins de 2 M€ de chiffre d’affaires dont le plafond de dons défiscalisés est désormais fixé à 10.000 €. Par exemple, une entreprise réalisant un CA de 300 K€ pourra désormais faire des dons jusqu’à 10.000 € et profiter d’une réduction de 6.000 €, alors qu’elle était auparavant plafonnée à 1.500 € de dons et 900 € de réduction fiscale.
L’article 238 bis du Code Général des Impôts est désormais rédigé ainsi : 1. Ouvrent droit à une réduction d’impôt égale à 60 % de leur montant les versements, pris dans la limite de 10 000 € ou de 5 pour mille du chiffre d’affaires lorsque ce dernier montant est plus élevé, effectués par les entreprises assujetties à l’impôt sur le revenu ou à l’impôt sur les sociétés au profit :(avec des conséquences favorables pour le financement des associations
Les dernières années ont été rudes pour le monde associatif : réforme de l’ISF, hausse de la CSG-CRDS, prélèvement à la source sont autant de changements qui ont eu des conséquences très lourdes sur les dons au profit des associations.
Cette nouvelle disposition est donc une aubaine pour les associations qui vont davantage pouvoir solliciter le mécénat d’entreprises et créer des liens forts avec elles. De nombreux chefs de petites et moyennes entreprises de moins de 2 M€ de CA vont également pouvoir exercer une philanthropie plus impactant car beaucoup se sentaient limités par le précédent seuil. Car il n’y a pas que les grands groupes qui donnent !
Une bonne nouvelle, enfin, pour le monde associatif !

La Société des Œuvres de Mer
Bonjour à tous, comme d’habitude d’habitude, nous attendons vos demandes de subvention argumentées et accompagnées de devis, pour être discutées avant le 25 mai .

Le secrétariat de la FNAAM communique
La DAM dispose poir cette année 2019 d’une petite enveloppe (environ 30.000€) qui permettra de subventionner celles de nos associations ayant les besoins en termes de fonctionnement et/ou en investissement. Les demandes devront être transmises à la DAM via les échelons locaux (DDTM/DML en Métropole , DM SOI pour la Réunion et Mayotte ) Vous vous ferez préciser les éléments constitutifs du dossier de demande par votre service de contact.

"Journées d’études 2019 de l’Observatoire des Droits des Marins"
Jeudi 27 et vendredi 28 juin 2019 « Maison des Sciences de l’Homme Ange-Guépin de Nantes (Amphithéâtre Simone Weil).
"Métiers maritimes, formations, carrières et conditions de travail"