Vous êtes ici : Accueil > Publications > Vaccination des marins "non communautaires" (hors Europe)
Publié : 27 janvier

Aide apportée aux marins pendant la pandémie COVID-19

Vaccination des marins "non communautaires" (hors Europe)

Déjà au cours de l’année 2021 et au début de cette nouvelle année, les bénévoles portent une attention particulière aux marins "non communautaires" (hors Europe), qui souhaitent se faire vacciner contre la COVID-19 !

En février les bénévoles ont à nouveau permis aux marins en escale d’être vaccinés.
Avec l’appui des agents maritimes, ils ont accompagné des marins dans un centre de vaccination et l’on peut constater sur la photo que cela a été apprécié.
Nous voyons 5 des 9 marins d’un même navire, de toutes nationalités, qui ont donc bénéficié de ce service !

Début janvier, en partenariat avec les agents maritimes, le minibus a permis aux bénévoles, dont notre Président Guy BARDIN, d’accompagner pour une vaccination les marins demandeurs à la pharmacie du bourg de CARBON-BLANC

Pour information l’exemple de l’action du Seamen’s club de Sète, Helene SCHEFFER, avec la DDTM 34 et l’ARS ....

En ce qui concerne la vaccination des marins "non communautaires" (hors Europe), voici le dispositif que nous avons à Sète :
Nous avons eu la confirmation de la DDTM 34 en accord avec l’ARS, que les marins étrangers non communautaires pouvaient se faire vacciner en France. Ils peuvent le faire dans toutes les pharmacies (coût : 7,90euros/piqure).

Réponse reçue de la DDTM 34 :
Je peux vous indiquer, après échange avec l’ARS que le pharmacien peut vacciner un étranger.
Il doit, pour facturer la vaccination :
• renseigner le NIR du patient ;DDTM 34
• se renseigner en tant que prescripteur.
Le pharmacien doit :
• soit : renseigner le NIR du patient et s’identifier en tant que prescripteur
• soit : (si le patient n’a pas de NIR car non connu des bases de l’assurance maladie), le pharmacien enregistre le NIR fictif : 1 55 55 55 CCC 023 et la date de naissance du bénéficiaire de la vaccination.

Pour toutes les informations sur la tarification du vaccin suivre le lien ci-dessous qui indique toutes les précisions de l’ARS et les coûts chez le pharmacien :
https://www.ameli.fr/herault/pharmacien/actualites/vaccination-en-pharmacie-d-officine-patients-eligibles-remunerations-teleservice-vaccin-covid

Les pharmaciens formés à la vaccination peuvent vacciner en pharmacie d’officine.
Pour la vaccination dans les départements et régions d’outre-mer (Drom), les pharmaciens sont invités à vérifier auprès de l’agence régionale de santé (ARS) si d’éventuelles règles de vaccination particulières s’appliquent (vaccins, population cible).
La rémunération et la facturation
La rémunération à l’acte de l’injection comprend :
• la délivrance de la dose ;
• le questionnaire du patient pour vérifier son éligibilité à la vaccination ;
• l’injection du vaccin.
Depuis le 7 décembre, la rémunération est fixée à :
• 7,90 € pour la rémunération de la vaccination en semaine et 12,90 € les dimanches et jours fériés,
• 10,40 € pour la rémunération de la vaccination et la réalisation du Trod sérologique en semaine et 15,40 € les dimanches et jours fériés.
Ces tarifs sont majorés de 0,30 € dans les Drom.
La rémunération s’effectue via la facturation à l’Assurance Maladie d’un code prestation « INJ » avec une prise en charge à 100 %.
Pour la facturation, le pharmacien doit :
• renseigner le NIR du patient ;
• se renseigner en tant que prescripteur.
Surveillance post-vaccinale des patients
Il est recommandé de placer le patient sous surveillance pendant au moins 15 minutes après la vaccination afin de détecter la survenue d’une réaction anaphylactique suivant l’administration du vaccin. Les professionnels de santé doivent disposer du matériel et des produits pharmaceutiques adaptés dont de l’adrénaline injectable.